Craindre le pire peut être optimiste

Des déclarations comme « cela pourrait être similaire à la crise de 2007-08 » se sont avérées être des euphémismes qui ont sous-estimé la gravité du ralentissement causé par COVID-19. Une épidémie qui semblait être contenue à une extrémité du monde est devenue une pandémie dont l’épicentre se déplace à travers les continents. À ce jour, le nombre de cas a dépassé le quart de million (et augmente de façon exponentielle) alors que les dirigeants politiques s’efforcent de freiner sa propagation en imposant des restrictions, en introduisant des couvre-feux et en interdisant les rassemblements.

Les principaux marchés américains étant fortement en baisse, la formule du succès semble cette fois-ci être l’artillerie lourde. La FED a tenté de ressusciter la plupart de ses politiques monétaires agressives (nouvelles baisses de taux à court terme et assouplissement quantitatif supplémentaire) – le tout en un week-end. Cette formule s’est avérée relativement efficace au cours de la dernière décennie, mais cette pandémie n’est pas seulement une crise financière. C’est aussi et surtout une catastrophe sanitaire. Et les marchés réagissent en conséquence.

À titre de référence, le tableau ci-dessous montre les plus fortes baisses de points de l’histoire du DowJones.
Les œufs dans différents paniers – même résultat ?
Le proverbe qui encourage la diversification s’érode également en temps de crise1. À mesure que la volatilité du marché augmente, la corrélation entre les classes d’actifs augmente. Voici un exemple d’une simple diversification avec trois ETFs qui offrent une exposition aux actions, aux matières premières et aux titres à revenu fixe. Comme on peut le voir, même un portefeuille diversifié peut entraîner des pertes importantes en période d’incertitude.
Cependant, de nombreux investisseurs savent que l’incertitude signifie généralement une opportunité. Beaucoup d’institutions financières et de Traders prospères d’aujourd’hui ont fait une part appréciable de leur richesse quand il y avait du sang sur les murs. Comme Warren Buffet l’a déclaré dans un éditorial du NY Times en 2008, «Soyez craintif lorsque les autres sont avides et soyez avide lorsque les autres ont peur»2.

Les valeurs technologies devraient être le fer de lance du retour
Chaque ralentissement économique est associé à certaines caractéristiques et ce qu’il se passe en ce moment ne fait pas exception. Avec les blocages introduits, de plus en plus de personnes ont été confinées aux murs de leurs maisons. Qu’est-ce que ça veut dire ? Davantage de consommation numérique. Davantage d’emails, davantage de réunions en ligne et davantage de divertissement numérique.

Être mis en quarantaine signifie que plus d’achats se font en ligne via Amazon (AMZN) et plus de vidéos sont diffusées via des fournisseurs de services comme Netflix (NFLX). Tous les principaux indices américains ont chuté de plus de 20% sur un an, mais les actions susmentionnées ont résisté à la tempête (ayant baissé de moins de 3% depuis le début de l’année). Les investisseurs qui cherchent à accroître leur exposition à ces actions peuvent le faire via des produits de change qui visent à fournir 2x leur rendement quotidien via le 2x Amazon ETP et 2x Netflix ETP.

SelonRBC Capital Markets3, Smart Money est convaincu que les actions FAANG [Facebook (FB), Apple (AAPL), Amazon (AMZN), Netflix (NFLX) et Google/Alphabet (GOOG)] mèneront la reprise boursière au moment du rebond. Les données sont en leur faveur car les cinq ont surperformé l’indice S&P 500 depuis le début de l’année. Les investisseurs en accord avec les acteurs institutionnels peuvent capitaliser sur leurs convictions en achetant des ETP de Leverage Shares pour une exposition accrue à chacune de ces valeurs.

Conclusion
Naturellement, beaucoup choisiront de se retenir jusqu’à ce que la situation se calme pour éviter d’attraper un couteau qui tombe. Cependant, les traders convaincus préféreront sûrement frapper le fer tant qu’il est encore chaud. Pour ces derniers, plusieurs options sont à leur disposition – dont les ETP de Leverage Shares.

Une alternative efficace à l’achat des actions normales, ces ETP à effet de levier offrent des avantages clés qui comprennent:
   •    Offrir une exposition similaire avec moins d’allocation de capital (en raison de leurs prix plus bas)
   •    Négocier pendant les heures du marché européen (puisqu’ils se négocient sur la Bourse de Londres)
   •    Ne pas être gêné par les appels de marge (aucun compte sur marge n’est nécessaire pour conserver ces produits)

Références
1. Factor Research. “VOLATILITY, DISPERSION & CORRELATION – FRIENDS OR FOES?”
2. The New York Times. “Buy American. I Am.”
3. MarketWatch. “The smart money is betting FAANG stocks will lead the stock-market recovery when it comes” by Chris Matthews.