Le règne des tech: Le virus, la Fed et les GAFAM

Il y a certaines choses que les médias financiers ne peuvent pas se passer de mentionner des derniers temps.

Le virus, la Fed et les GAFAM.

Le premier est exogène et mal compris, le second agit comme une divinité orchestrant les marchés, tandis que le troisième maintient les principaux indices à flot alors que l’économie se redresse lentement.

Lorsqu’on parle d’Actions à méga-capitalisation, nous entendons souvent parler de FANG, FAANG ou GAFAM. En mettant l’accent ici sur les 6 plus grands composants du Nasdaq-100, nous les appellerons FAAMG+. Il s’agit notamment de Facebook, Apple, Amazon, Microsoft, Alphabet et Tesla.

Quelle est leur taille ?
Amazon, Apple, Facebook et Google représentent 35% de la pondération totale du Nasdaq-100. Ajoutez Microsoft et Tesla, et c’est 14% de plus. Ensemble, les six géants des méga capitalisations représentent pratiquement la moitié de la pondération totale du Nasdaq.
Si FAAMG+ était un pays, ce serait le 17e plus grand au monde, positionné entre l’Indonésie et les Pays-Bas.
Ces Actions à succès font la une des journaux au quotidien et sont devenues les bénéficiaires de l’économie « à domicile ». Voyons donc comment exactement ils gagnent leur argent et pourquoi le sentiment des investisseurs peut (ou non) rester en leur faveur dans un avenir prévisible.

Amazon, Inc.
Cas haussier (2x / 3x Amazon ETP)
  • Croissance
    Le commerce électronique croît d’environ 16% par an aux États-Unis et il devrait accélérer à 18-20% au cours des cinq prochaines années. Amazon détient 40% du marché des ventes en ligne aux États-Unis.
  • AWS
    le cloud computing (segment d’infrastructure IT) devrait croître de 25 à 30% dans l’année à venir. Amazon a plus de serveurs que n’importent lequel de ses concurrents et a une présence mondiale.
  • Intégration verticale
    Amazon développe régulièrement ses opérations logistiques – il fournit plus de la moitié de tous les colis Amazon aux États-Unis, en concurrence directe avec UPS et FedEx..

Cas baissier (-1x Amazon ETP)
  • Réglementation
    sa grande taille attire l’attention négative des régulateurs, souvent autour des thèmes des données des consommateurs et des questions de concurrence déloyale.
  • Trop cher ??
    Le ratio P/E avant est d’environ x120, 6 fois plus élevé que la moyenne du S&P 500.
  • Vendeurs tiers
    Un pourcentage croissant de détaillants met en péril la qualité et la sécurité des produits vendus sur la plateforme avec des articles contrefaits.

Apple, Inc.
Cas haussier (2x / 3x Apple ETP)
  • Écosystème robuste
    Lles utilisateurs actuels d’Apple représentent plus de 1,5 milliards d’appareils actifs dans le monde, ce qui entraîne un chiffre d’affaires record pour les services associés, avec des marges élevées.
  • Omniprésent
    Près d’un milliard d’iPhones sont actuellement utilisés et environ 350 millions seront prochainement changé contre un nouveau modèle. AirPod vendus en 2019: 60 millions, croissance de 100% sur un an et reprise de 50% des ventes mondiales de casques totalement sans fil (TWS).
  • Innovation
    De nouveaux gadgets se profilent à l’horizon, alors que des rumeurs suggèrent l’introduction de « lunettes intelligentes », de voitures autonomes et d’autres initiatives en matière de soins de santé.

Cas baissier (-1x Apple ETP)
  • Saturation de l’iPhone
    Plus de la moitié des revenus d’Apple proviennent de ses ventes de téléphones, et les consommateurs attendent maintenant plus longtemps avant de passer à des modèles plus récents.
  • Libérez l’incertitude?
    Il existe un retard possible de l’iPhone 5G en raison des incertitudes du marché causées par le coronavirus.
  • Concurrence féroce
    Samsung et Huawei résistent à maintenir leur part de marché des smartphones, légèrement derrière Apple.

Alphabet, Inc.
Cas haussier (2x / 3x Alphabet ETP)
  • Contrôle
    Dominance absolue dans la recherche sur le Web, le partage de contenu vidéo, l’utilisation du navigateur et de nombreux autres marchés.
  • Les publicités
    La publicité en ligne via AdWords, AdSense, YouTube et Android OS lui confère près de 50% des revenus publicitaires numériques aux États-Unis.
  • Fusions et Acquisitions
    DAyant acquis plus de 200 sociétés, elle a diversifié ses participations dans des secteurs comme les voitures autonomes (Waymo), les livraisons par drones (Wing), les produits pour la maison intelligente (Nest), et bien d’autres.

Cas baissier (-1x Alphabet ETP)
  • Problèmes d’assimilation
    De nombreuses entreprises sous un même toit impliquent des problèmes d’intégration (culture d’entreprise, manque de synergies entre produits disparates, etc.).
  • Inquiétudes sur les données?
    Les problèmes de confidentialité concernant l’utilisation des données des utilisateurs lui ont valu une amende de 57 millions de dollars et un examen continu concernant son non-respect du RGPD. Cela s’ajoute à l’amende  » antitrust  » de 5 milliards de dollars imposée par l’UE.
  • Baisse de la part de marché
    La part de Google sur le marché américain de la publicité numérique (sa vache à lait) devrait passer de 31,6% en 2019 à 29,4% en 2020, poursuivant une tendance à la baisse en raison de la concurrence de Facebook, Amazon et Microsoft.

Microsoft Corporation
Cas haussier (2x / 3x Microsoft ETP)
  • Réseau solide
    Des canaux de distribution solides. Ils travaillent avec tous les principaux fabricants de matériel informatique tel que Lenovo, Dell, Toshiba et Samsung et les principaux détaillants informatiques pour s’assurer que les ordinateurs seraient vendus avec un logiciel Windows déjà préinstallé (le plus gros générateur de revenus).
  • Azur
    Microsoft Azure (l’infrastructure cloud de Microsoft) se développe à un rythme plus rapide qu’AWS et resserre l’écart de part de marché entre la première et la deuxième place.
  • Stratégie future
    Il envisage d’acheter les activités américaines de TikTok pour devenir un acteur important de l’espace publicitaire numérique. Les téléchargements mondiaux de TikTok ont presque doublé entre le premier trimestre 2019 et le premier trimestre 2020.

Cas baissier (-1x Microsoft ETP)
  • Cloud wars
    AWS d’Amazon occupe la première place sur le marché croissant du cloud, la part d’Azure ne représentant que la moitié de ce montant. Deux autres concurrents supplémentaires sont également présent – Google Cloud et Alibaba.
  • Manque d’innovation
    Microsoft n’a pas réussi à augmenter ses ventes de produits matériels tels que les ordinateurs et les téléphones Surface Pro.
  • Acquisitions infructueuses
    WebTV, LinkExchange, Massive et Danger ont entraîné des échecs et des désinvestissements. Son objectif actuel, TikTok, est confronté à une date limite du 15 septembre pour finaliser la vente de ses opérations américaines ou faire face à une interdiction aux États-Unis.

Facebook, Inc.
Cas haussier (2x / 3x FacebookETP)
  • Croissance implacable
    Malgré les problèmes juridiques et les préoccupations de Covid, FB a dépassé les estimations de bénéfices et les revenus devraient augmenter à un TCAC de 17,2% de 2020 à 2024 (la moyenne de l’industrie des médias est de 15,7%).
  • Partenariats
    En mai 2020, Facebook a pénétré davantage l’espace du commerce électronique en s’associant à Shopify. L’entreprise vise à permettre aux petites entreprises sur ses plateformes Facebook et Instagram de créer une vitrine numérique.
  • Commerce
    L’investissement dans la plate-forme de commerce électronique Jio et le succès croissant du commerce de messagerie (via Messenger et WhatsApp) pourraient se traduire par de nouvelles sources de revenus.

Cas baissier (-1x Facebook ETP)
  • Contrôle réglementaire
    Facebook a été appelé à faire face à des audiences au Congrès concernant l’ingérence électorale, les problèmes de confidentialité des données, la crypto-monnaie et les comportements anticoncurrentiels.
  • Boycott des publicités
    Une lutte insuffisante contre les discours de haine a conduit au boycott d’Unilever, Sony, Adidas, Ford, Microsoft et d’autres sociétés Fortune 500.
  • Normalisation
    L’engagement et la croissance des utilisateurs devraient revenir à la moyenne alors que les pays assouplissent les restrictions relatives aux coronavirus dans le monde.
  • Tesla, Inc.
Cas haussier (2x Tesla ETP)
  • Marché des véhicules électriques
    Les véhicules électriques devraient représenter 57% des ventes mondiales de voitures particulières d’ici 2040. Tesla contrôle aujourd’hui environ 75% du marché des véhicules électriques aux États-Unis
  • Avantage du premier arrivé
    Ayant produit 1 million de voitures, sa technologie de batterie est estimée avec trois ans d’avance sur le reste de l’industrie. Les cellules de batterie de Tesla sont moins chères par kWH et les transmissions de la flotte lui permettent d’obtenir une plus grande autonomie avec des batteries de taille similaire. Les véhicules électriques actuels avec l’autonomie la plus élevée de l’industrie sont toutes des Teslas.
  • Plus qu’une simple voiture
    Les mises à jour logicielles, la technologie de conduite autonome et les données de conduite contribuent à améliorer l’expérience. Tesla autant une entreprise technologique qu’un constructeur automobile.

Cas baissier (-1x Tesla ETP)
  • Composition des revenus
    Sans les ventes de crédits réglementaires (où les producteurs de véhicules électriques peuvent vendre des « crédits » à des producteurs de véhicules non-électriques afin d’éviter les amendes), le revenu net de Tesla au cours de 5 des 6 derniers trimestres aurait été négatif.
  • Coûteux
    Le P/E de Tesla est d’environ 230, soit 10 fois celui du composite NASDAQ-100.
  • Paysage concurrentiel
    La réglementation ZEV (Zero Emission Vehicle) signifie plus de concurrence dans l’industrie des véhicules électriques. Les fabricants traditionnels comme BMW, VW Group, Honda, Peugeot, Renault et Toyota se concentrent tous sur les véhicules électriques et devraient augmenter leur part de marché.

Leverage Shares ETPs

Préparé par

Leverage Shares

Share this:

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur xing
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Articles Similaires

Chercher

Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Filter by Categories
Education FR
ETPs
Featured FR
Insight FR
Market Insights FR
Research FR
Uncategorized

S'INSCRIRE

Disclaimer

En sélectionnant « Investisseur institutionnel », vous affirmez soit que vous êtes effectivement un client professionnel, soit que vous souhaitez être traité comme un client professionnel tel que défini dans la directive sur les marchés d’instruments financiers, ou un équivalent dans une juridiction extérieure à l’Espace économique européen.
En vous abonnant ici, vous acceptez notre politique de confidentialité et vous recevrez nos newsletters. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en suivant le lien en bas de chaque newsletter.

Welcome to Leverage Shares

Conditions Générales

Notice

Si vous n’êtes pas considérés comme un investisseur institutionnel, vous serez donc classés comme investisseur particulier. Pour le moment, nous ne pouvons pas envoyer de communications directement aux investisseurs particuliers. Vous êtes invités à consulter le contenu de ce site web et à enregistrer vos coordonnées afin que nous puissions vous contacter dans l’avenir, mais nous ne vous enverrons aucun document directement.

Si vous considérés comme un « Investisseur institutionnel », vous affirmez soit que vous êtes effectivement un client professionnel, soit que vous souhaitez être traité comme un client professionnel tel que défini dans la directive sur les marchés d’instruments financiers, ou un équivalent dans une juridiction extérieure à l’Espace économique européen.

Ce site web est géré par Leverage Shares Management Company, qui est une société à responsabilité limitée et est constituée en Irlande avec des sièges sociaux au 2 Grand Canal Square, Grand Canal Harbour, Dublin 2. Le contenu de ce site Web a été approuvé en vertu de la S21 de la Financial Services and Markets Act 2000 par Resolution Compliance Limited. Resolution Compliance Limited est autorisée et réglementée par la Financial Conduct Authority (FRN 574048).

Ce site web est fourni à titre informatif uniquement et ne constitue pas un conseil en investissement ou une offre de vente ou une sollicitation d’achat ou d’investissement.

Rien sur ce site web ne constitue un conseil sur le bien-fondé d’un produit ou d’un investissement, rien ne constitue un conseil d’investissement, juridique, fiscal ou tout autre conseil, ni ne doit être utilisé pour prendre une décision d’investissement. Les investisseurs potentiels doivent obtenir des conseils en investissement indépendants et s’informer des exigences légales applicables, des réglementations de contrôle des changes et des taxes dans leur juridiction.

Ce site web est conforme aux exigences réglementaires du Royaume-Uni. Il peut y avoir des lois dans votre pays, lieu de résidence ou dans le pays à partir duquel vous accédez à ce site web qui restreignent la mesure dans laquelle le site web peut être mis à votre disposition.

Visiteurs des États-Unis

Les informations fournies sur ce site ne s’adressent à aucune personne résidante aux États-Unis, ni à aucune personne citoyenne des États-Unis, à aucun de ses États ou à aucun de ses territoires ou possessions.

Personnes accédant à ce site Web dans l’Espace économique européen

L’accès à ce site est limité aux non-américains. Aux personnes en dehors des États-Unis au sens du règlement S en vertu de la loi américaine Securities Act de 1933, telle que modifiée (la «Securities Act»). Chaque personne accédant à ce site, ce faisant, reconnaît que: (1) il ne s’agit pas d’une personne américaine (au sens du règlement S en vertu de la Securities Act) et est situé en dehors des États-Unis (au sens du Règlement S en vertu de la Securities Act); et (2) tous les titres décrits dans le présent document (A) n’ont pas été et ne seront pas enregistrés en vertu de la Securities Act ou auprès d’une autorité en valeurs mobilières d’un État ou d’une autre juridiction et (B) ne peuvent être offerts, vendus, mis en gage ou autrement transférés sauf aux personnes en dehors des États-Unis conformément au règlement S en vertu de la Securities Act conformément aux conditions de ces titres. Aucun des fonds figurant sur ce site Web n’est enregistré en vertu de la loi américaine sur les conseillers en investissement de 1940, telle que modifiée (la «loi sur les conseillers»).

Exclusion de responsabilité

Certains documents mis à disposition sur le site Internet ont été préparés et émis par des personnes autres que Leverage Shares Management Company. Cela inclut tout document de prospectus. Leverage Shares Management Company n’est en aucun cas responsable du contenu d’un tel document. Sauf dans ces cas, les informations sur le site ont été fournies de bonne foi et tous les efforts ont été faits pour en assurer l’exactitude. Néanmoins, Laverage Shares Management Company ne sera pas responsable des pertes résultant de la confiance accordée à une partie du site Web et elle garantit l’exactitude de toute information ou contenu sur le site Web. La description de tout titre ETP mentionnée dans ce site web est générale. Les termes et conditions applicables aux investisseurs seront précisés dans le Prospectus, disponible sur le site Internet et devront être lus avant tout investissement.

Avertissements concernant les risques

La valeur d’un investissement dans des ETP peut baisser ou augmenter et les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. La négociation d’ETP peut ne pas convenir à tous les types d’investisseurs car ils comportent un degré de risque élevé. Vous risquez de perdre la totalité de votre investissement initial. Ne spéculez qu’avec de l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre. Les variations des taux de change peuvent également entraîner une augmentation ou une baisse de la valeur de votre investissement. Les lois fiscales peuvent être sujettes à changement. Veuillez vous assurer de bien comprendre les risques encourus. En cas de doute, veuillez consulter un conseiller financier indépendant. Les investisseurs doivent se reporter à la section intitulée «Facteurs de risque» du prospectus correspondant pour plus de détails sur ces risques et sur d’autres risques liés à un investissement dans les titres offerts par l’émetteur.

Investir avec de l’effet de levier

Les ETPs de Leverage Shares offrent un effet de levier et ne conviennent qu’aux investisseurs expérimentés connaissant les risques et les avantages potentiels des stratégies d’investissement à effet de levier.

Cookies

Leverage Shares Management Company peut collecter des données sur votre ordinateur, y compris votre adresse IP, votre système d’exploitation et le type de navigateur, pour l’administration du système et à d’autres fins similaires (cliquez ici pour plus d’informations). Il s’agit de données statistiques sur les actions et les habitudes de navigation des utilisateurs, et elles n’identifient aucun utilisateur individuel du site web. Ceci est réalisé par l’utilisation de cookies. Un cookie est un petit fichier de lettres et de chiffres qui est placé sur votre ordinateur si vous l’acceptez. En cliquant sur «J’accepte» ci-dessous, vous consentez à l’utilisation des cookies comme décrit ici. Ces cookies vous permettent de vous distinguer des autres utilisateurs du site web, ce qui permet à Leverage Shares Company de vous offrir une meilleure expérience lorsque vous naviguez sur le site web et permet également d’améliorer le site web de temps à autre. Veuillez noter que vous pouvez ajuster les paramètres de votre navigateur pour supprimer ou bloquer les cookies, mais vous ne pourrez peut-être pas accéder à certaines parties de notre site web sans eux.

En cliquant, vous acceptez les conditions générales affichées.