fbpx

Go Long or Short on Palantir (PLTR)?

Named after the magical crystal ‘seeing stones’ from J.R.R. Tolkien’s “Lord of the Rings” books, Palantir is a secretive company that specialises in deep data analysis. The company first came up in the public radar when its tech was used to locate Osama Bin Laden in 2011; today, its tech is used to trace the spread of COVID-19.

In this article, we’ll provide an overview of the landscape in which the company operates.

 

Company Overview

Over the past few years, government clients have become an increasingly important source of revenue for the company:

The United States has continually risen in terms of geographical importance for the company’s revenues.

While examples of Gotham’s efficacy or deployment details are – understandably – sketchy, the other two services offered by the company do have detailed examples.

In 2009, J.P. Morgan’s top management controversially deployed the company’s Metropolis platform to secretly monitor employee communications and alert the insider threat team when an employee showed any signs of “rogue trader” behaviour by cross-referencing emails, download activity, browser histories, GPS locations of company smartphones, and transcripts of recorded telephonic conversations.

In 2016, the company’s Foundry platform helped Airbus ramp up production of its new A350 by integrating more than 400 sets of data and cutting the time taken to fix production mistakes by a week – which also helped Airbus save several hundreds of millions of dollars.

 

The Pros

While the company’s market share is very low in the advanced analytics space, the company’s level of engagement with its clients, its relatively high cost of services and the highly-confidential nature of its work makes it a very unique company.

Q2 2021 results held some very good numbers for the company with a 63% year-on-year increase in deal value and 113 new deals made with clients.

Interestingly, commercial revenue was up by 90% from a year ago to $144 million. This is heralded as a change in direction for the company – long-known as being sustained by secret government contracts. Its commercial customer count rose 32% from the previous quarter, and the company is expecting to double its commercial customer base by the year’s end. The company is pushing for this goal very aggressively by hiring a little over 100 seasoned sales professionals over the two quarters of 2021.

This doesn’t mean a decline in its government segment: the company reported government revenue jumped 66% to $232 million, with the U.S. military and the U.S. Department of Health and Human Services signing new deals.

Overall, the company’s total contract value booked rose 175% from a year ago to $925 million. Also, revenue growth wasn’t driven by new clients alone: average revenue from its top customers continues to grow upwards. This indicates that client satisfaction is high.

The company isn’t reposing its standing with large corporations. In an unusual break with strategy, it launched a subscription-based version of its data gathering and analytics technologies, targeted at startups in July. Within a month, the company reported signing up a number of new clients in diverse industries such as healthcare, financial technology, robotics and software.

For the next quarter, the company expects a revenue of $385 million vs analysts’ forecasts of $376.4 million. In the long run, the company expects annual revenue growth of 30% or more till the end of 2025.

 

The Cons

The company was estimated to have only 149 distinct customers in both its segments. This is a critical weakness: in 2019, the company reported that its top 20 customers accounted for 67% of its revenue, with its top three accounting for 28%. In fact, a single commercial customer accounted for 12% of its revenue. Therefore, the loss of any of these major customers would be a huge blow to the company’s bottom line.

The company has also stated that it won’t work with “customers or governments whose positions or actions we consider inconsistent with our mission to support Western liberal democracy and its strategic allies.” This means that the total addressable market it can grow into is limited by design. In its addressable market, the company is dogged with controversy. Its product notably has been – and continues to be – used in the tracking of illegal immigrants into the U.S., invoking ire from one specific end of the political spectrum.

One example is the Covid-19 “Data Store” project by the U.K.’s National Health Service (NHS) – conceived to track the spread of the virus using patient data with the company’s Foundry platform. Both the government and the company faced protests from civil liberties and migrant advocacy organizations as well as select members of U.K.’s Labour Party. The contract, which began in March 2020, was quietly extended in December of that year – to even greater protests.

This is an issue: the greatest impediment to securing new clients isn’t another business entity. The threat is from the highly-charged political sphere.

Another critical issue with the company is that it hasn’t turned a profit yet. Over the past 15 years, the company has spent $2 billion in R&D simply in refining its products. Additionally, management compensation packages are a little high. CEO Alex Karp’s compensation – reported this month – includes options worth $797.9 million and another $296.4 million for stock awards. This is estimated to be a standard pattern of compensation for company executives for several years now.

While on the plus side, the company claims to be debt-free, the issue of non-profitability and the high executive compensation makes the company appear to be on somewhat shaky ground.

 

In Conclusion

In an interesting development, the company has recently acquired over $50 million in gold bars in anticipation of a “black swan event” – an unexpected event of potentially severe consequences. This is an interesting new addition to the company’s value since gold assets are considered “recession-proof”. Throughout Q2, the company also started taking stakes in startups using Palantir software, which helped boost sales results.

The company’s unique value proposition and strategies has not gone unnoticed – a total of 5.6 million PLTR shares (worth about $139 million) were added by Cathie Wood’s Ark Invest across all six of its actively managed exchange-traded funds on the 13th of August.

After going public in September last year, the company’s stock (PLTR) performance went to dizzying heights in Q1 2021 – like most stocks – but had cooled down considerably in Q2. Comparing the stock versus the benchmark Nasdaq-100 (NDX) and the powerhouse Ark Innovation ETF (ARKK) gives a pretty strong insight into the stock’s popularity.

Despite the cool-off, PLTR remains a very strong performer on its upsides relative to the benchmark, which also highlights why Ark Invest would be interested in the company. As of last week, the company was still up 154% from when it listed but has been showing intra-quarter choppiness that has becoming the stock’s characteristic before the exultation after a strong quarter earnings call – as seen in Q1 and Q2.

Based on the facts presented and incoming news reports, a shrewd investor should consider the value of going long or short on the stock. The company has a lot of proponents in the marketplace that advocate for either direction.

Articles Similaires

A quick study on the effects of market behaviour on the returns of a 3X ETP vs a 2X ETP.
A quick study on the effects of market behaviour on the returns of a 3X ETP vs a 2X ETP.

Chercher

Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Filter by Categories
Education FR
ETPs
Featured FR
In the press FR
Insight FR
Market Insights FR
Research FR
Uncategorized
WebsimFR
Search
Generic filters
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in excerpt
Filter by Categories
Education FR
ETPs
Featured FR
In the press FR
Insight FR
Market Insights FR
Research FR
Uncategorized
WebsimFR

Violeta Todorova

Senior Research

Violeta a rejoint Leverage Shares en septembre 2022. Elle est chargée de mener des analyses techniques et des recherches sur les actions et macroéconomiques, fournissant des informations importantes pour aider à façonner les stratégies d’investissement des clients.

Avant de rejoindre LS, Violeta a travaillé dans plusieurs sociétés d’investissement de premier plan en Australie, telles que Tollhurst et Morgans Financial, où elle a passé les 12 dernières années de sa carrière.

Violeta est une technicienne de marché certifiée de l’Australian Technical Analysts Association et est titulaire d’un diplôme d’études supérieures en finance appliquée et investissement de Kaplan Professional (FINSIA), Australie, où elle a été conférencière pendant plusieurs années.

Julian Manoilov

Analyste senior

Julian a étudié l’économie, la psychologie, la sociologie, la politique européenne et la linguistique. Il possède de l’expérience en matière de développement commercial et de marketing grâce à des entreprises qu’il a lui-même créées.

Pour Julian, Leverage Shares est une entreprise innovante dans le domaine de la finance et de la fintech, et il se réjouit toujours de partager les prochaines grandes avancées avec les investisseurs du Royaume-Uni et d’Europe.

Oktay Kavrak

Directeur

Oktay a rejoint Leverage Shares fin 2019. Il est responsable de la croissance de l’activité à travers des relations clés et le développement de l’activité commerciale sur les marchés anglophones. 

Il a rejoint LS après UniCredit, où il était responsable des relations avec les entreprises pour les multinationales. Il a également travaillé au sein de sociétés telles qu’IBM Bulgarie et DeGiro / FundShare dans le domaine de la finance d’entreprise et de l’administration de fonds.

Oktay est titulaire d’une licence en finance et comptabilité et d’un certificat d’études supérieures en entrepreneuriat du Babson College. Il est également détenteur de la certification CFA.

Sandeep Rao

Recherche

Sandeep a une longue expérience des marchés financiers. Il a débuté sa carrière en tant qu’ingénieur financier au sein d’un hedge fund basé à Chicago. Pendant huit ans, il a travaillé dans différents domaines et organisations, de la division Prime Services de Barclays Capital à l’équipe de recherche sur les indices du Nasdaq (plus récemment).

Sandeep est titulaire d’un master spécialisé en finance et d’un master en administration des affaires de I’Institut de technologie de Chicago.

Welcome to Leverage Shares

Conditions Générales Notice Si vous n’êtes pas considérés comme un investisseur institutionnel, vous serez donc classés comme investisseur particulier. Pour le moment, nous ne pouvons pas envoyer de communications directement aux investisseurs particuliers. Vous êtes invités à consulter le contenu de ce site web et à enregistrer vos coordonnées afin que nous puissions vous contacter dans l’avenir, mais nous ne vous enverrons aucun document directement. Si vous considérés comme un « Investisseur institutionnel », vous affirmez soit que vous êtes effectivement un client professionnel, soit que vous souhaitez être traité comme un client professionnel tel que défini dans la directive sur les marchés d’instruments financiers, ou un équivalent dans une juridiction extérieure à l’Espace économique européen. Ce site web est géré par Leverage Shares Management Company, qui est une société à responsabilité limitée et est constituée en Irlande avec des sièges sociaux au 2 Grand Canal Square, Grand Canal Harbour, Dublin 2. Le contenu de ce site Web a été approuvé en vertu de la S21 de la Financial Services and Markets Act 2000 par Resolution Compliance Limited. Resolution Compliance Limited est autorisée et réglementée par la Financial Conduct Authority (FRN 574048). Ce site web est fourni à titre informatif uniquement et ne constitue pas un conseil en investissement ou une offre de vente ou une sollicitation d’achat ou d’investissement. Rien sur ce site web ne constitue un conseil sur le bien-fondé d’un produit ou d’un investissement, rien ne constitue un conseil d’investissement, juridique, fiscal ou tout autre conseil, ni ne doit être utilisé pour prendre une décision d’investissement. Les investisseurs potentiels doivent obtenir des conseils en investissement indépendants et s’informer des exigences légales applicables, des réglementations de contrôle des changes et des taxes dans leur juridiction. Ce site web est conforme aux exigences réglementaires du Royaume-Uni. Il peut y avoir des lois dans votre pays, lieu de résidence ou dans le pays à partir duquel vous accédez à ce site web qui restreignent la mesure dans laquelle le site web peut être mis à votre disposition. Visiteurs des États-Unis Les informations fournies sur ce site ne s’adressent à aucune personne résidante aux États-Unis, ni à aucune personne citoyenne des États-Unis, à aucun de ses États ou à aucun de ses territoires ou possessions. Personnes accédant à ce site Web dans l’Espace économique européen L’accès à ce site est limité aux non-américains. Aux personnes en dehors des États-Unis au sens du règlement S en vertu de la loi américaine Securities Act de 1933, telle que modifiée (la «Securities Act»). Chaque personne accédant à ce site, ce faisant, reconnaît que: (1) il ne s’agit pas d’une personne américaine (au sens du règlement S en vertu de la Securities Act) et est situé en dehors des États-Unis (au sens du Règlement S en vertu de la Securities Act); et (2) tous les titres décrits dans le présent document (A) n’ont pas été et ne seront pas enregistrés en vertu de la Securities Act ou auprès d’une autorité en valeurs mobilières d’un État ou d’une autre juridiction et (B) ne peuvent être offerts, vendus, mis en gage ou autrement transférés sauf aux personnes en dehors des États-Unis conformément au règlement S en vertu de la Securities Act conformément aux conditions de ces titres. Aucun des fonds figurant sur ce site Web n’est enregistré en vertu de la loi américaine sur les conseillers en investissement de 1940, telle que modifiée (la «loi sur les conseillers»). Exclusion de responsabilité Certains documents mis à disposition sur le site Internet ont été préparés et émis par des personnes autres que Leverage Shares Management Company. Cela inclut tout document de prospectus. Leverage Shares Management Company n’est en aucun cas responsable du contenu d’un tel document. Sauf dans ces cas, les informations sur le site ont été fournies de bonne foi et tous les efforts ont été faits pour en assurer l’exactitude. Néanmoins, Laverage Shares Management Company ne sera pas responsable des pertes résultant de la confiance accordée à une partie du site Web et elle garantit l’exactitude de toute information ou contenu sur le site Web. La description de tout titre ETP mentionnée dans ce site web est générale. Les termes et conditions applicables aux investisseurs seront précisés dans le Prospectus, disponible sur le site Internet et devront être lus avant tout investissement. Avertissements concernant les risques La valeur d’un investissement dans des ETP peut baisser ou augmenter et les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. La négociation d’ETP peut ne pas convenir à tous les types d’investisseurs car ils comportent un degré de risque élevé. Vous risquez de perdre la totalité de votre investissement initial. Ne spéculez qu’avec de l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre. Les variations des taux de change peuvent également entraîner une augmentation ou une baisse de la valeur de votre investissement. Les lois fiscales peuvent être sujettes à changement. Veuillez vous assurer de bien comprendre les risques encourus. En cas de doute, veuillez consulter un conseiller financier indépendant. Les investisseurs doivent se reporter à la section intitulée «Facteurs de risque» du prospectus correspondant pour plus de détails sur ces risques et sur d’autres risques liés à un investissement dans les titres offerts par l’émetteur. Investir avec de l’effet de levier Les ETPs de Leverage Shares offrent un effet de levier et ne conviennent qu’aux investisseurs expérimentés connaissant les risques et les avantages potentiels des stratégies d’investissement à effet de levier. Cookies Leverage Shares Management Company peut collecter des données sur votre ordinateur, y compris votre adresse IP, votre système d’exploitation et le type de navigateur, pour l’administration du système et à d’autres fins similaires (cliquez ici pour plus d’informations). Il s’agit de données statistiques sur les actions et les habitudes de navigation des utilisateurs, et elles n’identifient aucun utilisateur individuel du site web. Ceci est réalisé par l’utilisation de cookies. Un cookie est un petit fichier de lettres et de chiffres qui est placé sur votre ordinateur si vous l’acceptez. En cliquant sur «J’accepte» ci-dessous, vous consentez à l’utilisation des cookies comme décrit ici. Ces cookies vous permettent de vous distinguer des autres utilisateurs du site web, ce qui permet à Leverage Shares Company de vous offrir une meilleure expérience lorsque vous naviguez sur le site web et permet également d’améliorer le site web de temps à autre. Veuillez noter que vous pouvez ajuster les paramètres de votre navigateur pour supprimer ou bloquer les cookies, mais vous ne pourrez peut-être pas accéder à certaines parties de notre site web sans eux. En cliquant, vous acceptez les conditions générales affichées.